Se comparer aux autres, une bonne chose !

Depuis notre naissance, notre cerveau effectue des similitudes pour savoir où l’on se place dans notre environnement. – « Je suis plus petit ou plus grand, …, plus mince ou plus gros ». Cela vous arrive peut-être même de le faire au stand de tir : – « Il vise mieux que moi et il est plus vite ».

Dans beaucoup d’esprit, vouloir se comparer aux autres est une mauvaise chose. Certains se trouvent nul, d’autres dépriment, mais est-ce que finalement, tout ne serait pas lié à notre manière d’aborder le phénomène de comparaison ?

Une façon courante de traiter le phénomène de comparaison, est de regarder ce que l’autre à, que nous n’avons pas. Mettre le doigt sur les points forts de notre semblable en constatant nos faiblesses.

Cela paraît effectivement démoralisant…

Mais nous oublions une chose primordiale, « la notion de temps ».

N’oublions pas que les forces d’un bon tireur est avant tout lié à une constance à tout épreuve, à une perpétuelle remise en cause malgré ses erreurs et à sa curiosité pour le perfectionnement de son geste.

 

Alors, au lieu de visualiser ce que vous n’avez pas, essayer d’imiter ce qu’il utilise comme moyen pour parvenir à ce tir parfait.
Que fait-il de plus que moi ? (Fréquence de tir, position, grip de l’arme, esprit d’analyse, etc.).

Soyez curieux, posez-lui des questions. Posez des questions tout le temps, partout même sur cette page Facebook. Si quelqu’un de meilleur que vous répond, alors il se tire aussi vers le haut car le niveau général augmente.


L'imitation est une force que nous devons tous utiliser pour nous améliorer.

Je vous invite très fortement à découvrir ce livre, "Pouvoir illimité" d'Antony Robbins.